Atelier du goût dans un centre de loisirs à Racine, Québec, intervention de l’organisme Jeunes pousses, 3 août 2011

… à associer…

Actuellement au Québec pour faire de l’éveil sensoriel au goût,  j’ai eu l’occasion de découvrir quelques petites différences entre les enfants français et les enfants québécois. Au cours d’une épique « chasse aux épices » mettant à l’épreuve la mémoire olfactive des enfants, j’ai eu la surprise de découvrir qu’ils sont capables de reconnaître quasi-instantanément une odeur de cannelle, mais ne connaissent pas la fleur d’oranger ! Selon eux, l’odeur de fleur d’oranger rappelle « celle d’une fleur, celle du savon ». Les adultes non plus ne sont pas familiers de cette eau florale, elle n’est pas aussi utilisée en cuisine qu’en France !

Pot de senteurs, contenant une épice, à trouver dans sa cachette…

Cette chasse aux épices clôturait un atelier du goût donné dans le centre de loisirs de Racine, situé dans la région des Cantons de l’Est au Québec. Cet atelier a fait partie d’un programme estival de 4 séances d’éveil au goût proposé par Jeunes pousses, où je travaille actuellement. Cet organisme à but non lucratif a pour objectif de promouvoir de saines habitudes alimentaires auprès des jeunes dans leurs milieux de vie. Par son approche expérientielle axée sur les plaisirs de manger, Jeunes pousses propose des projets novateurs qui vont de la découverte de l’origine des aliments à l’éveil sensoriel au goût. Pour plus d’informations sur cet organisme unique au Québec, c’est par !